Festival du conte de Baden : 23ème édition

En 2019, l’esprit originel du Festival – la diversité des répertoires et des publics – est maintenu tout en reconduisant le Village Festival inauguré en 2018 : un lieu d’accueil vivant attractif, un univers poétique sur un espace dédié : le terrain communal de Kergonano, à Baden :

  • un lieu unique, matérialisé par un Village Festival, composé de scènes multiples et animé tout au long de la journée avec possibilité de restauration sur place ;
  • un espace de partage et de rencontre avec les artistes, où public de tout âge pourra trouver spectacles, divertissements, détente, lectures…

Le Village Festival accueillera l’essentiel des spectacles du 18 au 21 juillet. Des spectacles en avant-première sont prévus « hors-les-murs », dans les différentes communes partenaires de Golfe du Morbihan – Vannes Agglomération (GMVA) du 15 au 18 juillet.

A Ploeren, Bernadète BIDAUDE** viendra conter « Les temps qui courent – La vie avec Oradour »* lundi 15 juillet à 21h au Triskell. Une autre conteuse, France QUATROMME, proposera un spectacle aux enfants âgés de 3 à 6 ans fréquentant l’accueil de loisirs de la commune le mercredi 18 juillet, à 10h au Triskell.

 

*Les temps qui courent – La vie avec Oradour (première partie)

De la vie de ce témoin majeur, Robert Hébras, qui "porte l'empreinte du souvenir et du désir de vivre", Bernadéte Bidaude* retient que toujours, la vie l'emporte. L'événement ancré dans la mémoire collective reste à vif. Mais la conteuse s'en empare pour questionner autrement l'idée même de mémoire. Elle fait revivre les débats qui nous assaillent tous : ne pas oublier, ne pas ressasser, vivre, transmettre. Comment ? Les temps courent...

Et l’on retrouve la vie, la poésie, courir, chanter, danser, faire vibrer les mots et les images. Comment faire pour ne pas oublier et continuer le chemin ? Sans succomber à l’évocation de l’horreur ni se lancer dans l’insouciance ? La vie avec Oradour transcende le simple récit de vie.

À partir de 15 ans / Payant 8 € / 5 €

Plus d’informations au 06 76 43 47 06 ou par mail info@contesbaden.com

 

**La conteuse Bernadéte BIDAUDE

C’est dans le sillage d’une association d’éducation populaire que Bernadéte commence à interroger, à partir de sa propre histoire et de son environnement, les cultures, les non-dits, les territoires et leurs passages secrets, les langues et les accents, les traces, enfin, ce qui la conduira vers son premier chantier de collectage, puis sa première création. Tous ces fils tissent ensemble un canevas, celui de la parole, qui va prendre, à travers cette initiation existentielle et politique, une place centrale, jusqu’à ce qu’entendre, comprendre et fouiller les racines aboutisse à conter, raconter, dire et écrire. Si la question de la ou des cultures locales est importante comme les interrogations qui vont avec, c’est d’emblée en expérimentant la formule qui dit que l’universel, c’est le local moins les murs. « On ne peut être sans la rencontre. Elle est au cœur de tout », dit Bernadéte BIDAUDE. Tout, de ses premières expériences professionnelles aux luttes d’intermittence, de ses créations si souvent rattachées aux territoires ou aux humains qui l’accueillent, aux errances dans les langues, de son compagnon, de ses amis, tout en témoigne. Et elle, conteuse-écrivain ou auteure-conteuse, pouvait-elle savoir jusqu’à cette manière si particulière qu’elle a choisi de s’immerger encore et encore, plus que jamais peut-être, sur des territoires dont elle est chaque fois l’arpenteuse, auprès et avec des communautés humaines qu’elle écoute comme on écoute le pouls de la vie ?

Recherche

Weather Forecast