Frelons asiatiques : piégeage de printemps

Ça y est, les reines fondatrices sortent de leur hivernage.

Le printemps, au réveil de celles-ci, les femelles fondatrices forment le nid primaire. A ce moment là, elles sont en recherche de sucre pour refaire leur stock d’énergie. On les piège alors avec de la bière (brune de préférence), du sirop sucré (cassis ou grenadine), et un peu de vin blanc pour éloigner les abeilles.

La reine ne peut compter que sur elle- même pour mener à bien différentes tâches: s’alimenter, construire le nid primaire, pondre, s’occuper des larves, les nourrir…. Elle va donc elle- même partir à la recherche de pollen et de nectar pour elle et ses larves. On va la trouver sur les camélias de printemps à grandes étamines, sur les cotoneasters, sur les fruitiers…

Ces dernières années, ce sont plusieurs centaines de reines qui ont été capturées, à chaque printemps, grâce aux pièges installés par les particuliers dans leur jardin.

Le piégeage des reines est essentiel pour limiter sérieusement sa présence. Il doit être pratiqué sur l’ensemble de la commune, jusqu'à début juin.

1 reine piégée = 1 nid en moins dans nos jardins en été !

 

Recherche

Weather Forecast